Annonces Guinee

10 ans après le massacre du 28 septembre : Les victimes «indignées» de l’évolution du dossier

L’Association des Victimes, Parents et Amis du 28 septembre 2009 (Avipa), a commémoré ce samedi à Conakry, les 10 ans de la tragédie du 28 septembre. Devant des organisations de défense des droits de l’Homme, sa présidente, Asmaou Diallo se dit « indigner » que le procès de ces douloureux évènements ne soit pas tenu.

«En commémorant aujourd’hui le dixième anniversaire de ce massacre, AVIPA aurait pensé que ce moment solennelle allait connaitre l’annonce officielle de la date de l’ouverture du procès de la part des autorités judiciaires. Puisque 10 ans nous évoluons de promesse en promesse et à ce jour, tout porte à croire qu’il nous demande encore d’attendre», martèle Asmaou Diallo, même si elle reconnait que la mise en place d’un pool de juges, l’inculpation de 14 présumés responsables de ces crimes, la mise en place d’un comité de pilotage au choix du site devant abriter le procès, sont des actes positifs.

«Mais nous devons le dire, l’AVIPA dans son ensemble, ne cache pas son indignation par rapport à l’évolution des choses», fulmine Mme Diallo, avant dedemander au président de la République, Alpha Condé de penser aux victimes du 28 septembre dont le sacrifice a permis, selon elle, à son élection à la magistrature suprême du pays.

Sadjo Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *