Guinee

De préférence apaisée, mais éventuellement violente, seule une transition est acceptable

De préférence apaisée, mais éventuellement violente, seule une transition est acceptable Une forte délégation de la Cedeao1 est intervenue dès le jeudi 23 Juillet aux chevets du Mali, pour tenter de résoudre la crise qui y existe2, et qui ne semblerait se résoudre qu’avec le départ de la présidence, du chef d’État malien Ibrahima Boubacar […]