Guinee

Abdoulaye Kourouma, président du RRD suggère : «Nous demandons à l’Etat de ramener les manifestations aux dimanches»

Lors d’un point de presse qu’il a animé à son siège à Sangoyah, ce mardi 05 novembre 2019, le président du RRD a suggéré que les calendriers des manifestations soient réaménagés.

Selon Abdoulaye Kourouma  le pouvoir et l’opposition sont en train  « d’hypothéquer » l’avenir de la nation. « Mais lorsque ces leaders-là demandent la manifestation, les écoles et les hôpitaux sont fermés, personne ne va au travail. Ça veut dire que la manifestation ne profite pas à l’Etat aux Guinéens, au pays. Le président de la République doit être au-dessus de la manifestation. Quand l’Etat ou l’opposition appelle à la manifestation, personnes ne laisse son enfant partir à l’école. Les hommes d’affaires autour du président qui sont en train de pousser Alpha Condé de financer les manifestations sont en train d’envoyer le pays dans le chaos. L’état ne doit pas répondre coup pour coup », a-t-il dit.

Pour le président du RRD également chargé des opérations du Cercle des Acteurs pour la République (CAR) aujourd’hui, les conséquences économiques sont énormes. « Tout ça ce sont les conséquences de la manifestation. Puisque c’est un droit constitutionnel, nous demandons à l’Etat de ramener les manifestations aux dimanches de 13h à 17h30. Parce que les gens doivent aller à l’école et doivent travailler. Pour un État responsable sérieux, les crimes ne lui profitent pas », souligne Abdoulaye Kourouma.

 Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *