Monde

Aboubacar Sylla : « Chirac est un homme qu’on va regretter aussi bien en France qu’en Afrique et dans le monde »

Quelques heures après la disparition de Jacques Chirac, mosaiqueguinee.com a joint Aboubacar Sylla, ministre d’Etat des transports et porte-parole du gouvernement guinéen.
Celui-ci, a fait part de sa tristesse suite au décès de l’ancien président français, avant d’évoquer les qualités humaines et d’homme d’Etat de l’illustre disparu.
Pour lui, aucun autre président français n’a entretenu des relations aussi étroites avec des dirigeants africains que Jacques Chirac, cela tout au long de sa vie politique.
Mais ce qui a le plus marqué Aboubacar Sylla, c’est sa position gaullienne, toujours prêt à défendre les intérêts français, son humanisme mais surtout le courage de l’homme d’Etat qui n’hésitait pas à se démarquer et de critiquer ouvertement certaines décisions des grandes puissances.
« Je présente tout d’abord mes condoléances au peuple français. Je crois que Jacques Chirac était l’un des derniers grands hommes politiques français. C’était un homme dont la vie est indissociable de l’histoire contemporaine de la France. Ce qui m’a surtout marqué chez Jacques Chirac, c’est sa jovialité et l’affection naturelle qu’il avait pour l’Afrique et pour certaines personnalités africaines, son humanisme. Je crois que c’est un des derniers hommes d’Etat français de cette trempe-là. En dehors de ça, c’est quelqu’un qui s’est caractérisé par beaucoup d’interventionnisme en Afrique, parce que c’est lui qui a ressuscité en quelque sorte le fameux cabinet Jacques Foccart qui préservait le pré-carré français en Afrique, bon, on ne peut pas lui en vouloir, parce qu’il était président de la France et il s’est chargé de défendre les intérêts français. Et en dehors de ça, c’est quelqu’un aussi qui se caractérisait également par sa position gaullienne…et il a toujours pris des positions courageuses dans l’actualité internationale, lorsqu’il s’agissait de critiquer ouvertement certaines décisions des grandes puissances et de s’en démarquer. Je dirai aussi que c’est une très grande perte pour la France et les 40 années de vie politique qu’il a menées dans ce pays ont marqué forcément la France et par ricochet l’Afrique…Et je suis certain que les français vont ressentir dans leur chair la disparition de cet homme qui était extrêmement aimé en France et c’est un homme qu’on va regretter aussi bien en France qu’en Afrique et dans le monde », a-t-il témoigné ce jeudi soir, au bout du fil.

One Reply to “Aboubacar Sylla : « Chirac est un homme qu’on va regretter aussi bien en France qu’en Afrique et dans le monde »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *