Opinion

Ahmed Tidiane Sylla, de l’UFR : « Aucun ange ne descendra du ciel pour venir nous aider…»

À l’occasion de l’assemblée générale de l’Union des forces républicaines (UFR), Ahmed Tidiane Sylla responsable communication du dit parti, a insisté sur le combat pour maintenir et renforcer la démocratie naissante qui a tant coûté la Guinée pour empêcher un troisième mandat d’Alpha Condé.

Le chef de l’état lors de son dernier discours à New-York, avait invité ses militants à se préparer à aller aux élections et au référendum. A en croire Ahmed Tidiane Sylla ; « tout le monde a compris que la volonté d’Alpha Condé aujourd’hui c’est d’aller à un troisième mandat ».

« Quel que soit la manière, quel que soit la méthode, quel que soit la façon de faire, Alpha Condé veut arriver à un troisième mandat. Pour ça, il a vu les mouvements ont commencé dans les villes pour s’opposer au troisième mandat…tout est en train d’être préparé pour préparer un coup de force comme en 2015, un coup chao pour les législatives pour donner plus de 80 députés à Alpha Condé», souligne Tidiane Sylla.

Pour le communicant de l’UFR, les évènements du 28 septembre 2009 est une illustration pour le renforcement de la démocratie dans le pays. 

« L’évènement du 28 septembre qui a fait plus de 150 morts, des disparus, des gens qui ont été enterrés jusqu’à présent on n’a pas retrouvé les fosses…dans lesquelles les gens ont été enterrés, violentés et violés. Tout ça, c’était pour avoir des élections libres et transparentes et pour que le pouvoir revienne dans la main des civils, cela a coûté cher à la Guinée. Aujourd’hui, dix ans après on veut bafouer tout ça d’un révère de main » dénonce-t-il, avant d’ajouter : «  je crois que le 28 septembre-là doit nous rappeler ce qui s’est passé en 2009, comment on a obtenu cela. 

Je crois que la Guinée est à la croisée des chemins, ce qui doit se passer cette fois-ci doit définir l’avenir de la Guinée, les 50 prochaines années. Cela dépendra de nous, aucun ange ne descendra du ciel pour venir nous aider, aucun diable ne viendra de la forêt pour nous aider, il est de la responsabilité de nous les Guinéens, comme on a dit non ! le 28 Septembre 1958, cette fois-ci, on doit dire : non ! au troisième mandat d’Alpha Condé. Je pense bien que cette année c’est le 61ème anniversaires du NON ! de référendum de la Guinée, ce

61ème anniversaire du Non ! doit être placé cette fois-ci sous le Non au troisième mandat d’Alpha Condé. On doit dire non ! à Alpha Condé, non ! au troisième mandat ; non ! aux législatives truquées ; non ! à la mal gouvernance », a lancé Tidiane Sylla.

      Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *