Guinee

Aliou Bah du MoDeL : « Les Guinéens s’expriment pacifiquement »

Le président de l’organe provisoire du Mouvement démocratique libéral (MoDel) était présent à la marche du FNDC le 26 novembre 2019. Pour Aliou Bah cette nouvelle descente dans les rues de Conakry, n’est qu’une confirmation que le peuple de Guinée reste mobilisé contre « le coup d’État constitutionnel » qu’ambitionne Alpha Condé et son entourage.

« Les Guinéens s’expriment pacifiquement. Ils montrent qu’ils ont soif de démocratie et de liberté. Ils ne veulent plus vivre sous la dictature. Ils réclament la libération de nos compagnons du FNDC qui sont arrêtés et emprisonné injustement. C’est une justice politique. Ils veulent entendre qu’Alpha Condé entende en fin raison afin qu’il renonce à son projet de coup d’État constitutionnel. Il a fait deux mandats c’est ce que la constitution autorise. Il doit partir en 2020, pour que les Guinéens choisissent celui qui va le succéder et la Guinée va continuer sur sa marche vers la démocratie », souligne-t-il.

Parlant de la sortie du président de la République à N’zerekore, où Alpha Condé avait déclaré qu’il ne laissera la Guinée dans la main des bandits, Aliou Bah pense que cette allocution ne concerne les opposants. « Il s’adresse à son entourage. S’il y’a du banditisme en Guinée, c’est le banditisme d’État.  Le reste appartient au peuple de Guinée de choisir. La seule  chose qu’Alpha Condé peut faire en 2020 c’est de voter pour son candidat en tant que citoyen. Il ne peut avoir qu’une seule voix comme celle de tous les Guinéens. Son discours n’est pas digne de la fonction qu’il occupe quand il parle du banditisme. Je crois qu’il s’adresse à son entourage et à sa façon de gouverner », fait savoir le président de l’organe provisoire du MoDeL.

Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *