Guinee

Antonio prône le pardon à la FEGUIFOOT : Bantama Sow salue l’idée

La Fédération Guinéenne de football a célébrée ses 60 ans d’existences à son siège ce mardi 12 novembre 2019. À cette occasion, le président de la FÉDÉ a animé un point de presse pour renouer avec la famille sportive guinéenne.

Devant de nombreuses personnalités de football guinéens qui ont fêté les 60 ans d’existences  de la Fédération Guinéenne de football, le ministre des sports de la culture et du patrimoine historique a rassuré que les travaux de reconstruction des infrastructures sportives sont en cours. « Avec le président du Comité d’organisation de la coupe d’Afrique 2025, le 18 décembre prochain nous allons inaugurés le siège social du Comité de pilotage. Et nous allons donner le chronogramme de la réalisation de toutes les infrastructures jusqu’à 2024 » a souligné Bantama Sow.

Le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique se dit d’ailleurs convaincu que le football guinéen reviendra à sa place. « Le mot réconcilié, monsieur le président vient de montrer sa grandeur, et son honnêteté. La Guinée dans tous les domaines si nous nous ne nous donnons pas les mains, nous n’irons pas de l’avant. Nous sommes condamnés de vivre ensemble.

Tous les dirigeants du sport c’est des bénévoles, des volontaires. Ils se battent pour promouvoir le tissu sportif, mais ils se battent sur le plan international pour que la Guinée occupe la première place.  Donc je salue l’opinion du président et je demande à tous les amoureux du Football guinéens et tous les journalistes d’accueillir et de magnifier cela. Tous ceux qui se sont faits des problèmes qu’on les pardonne.

 Et ça je transmettrai ça au gouvernement, au président de la République pour que la famille du football guinéen se réconcilie désormais et qu’ils regardent dans le même sens pour mouiller le drapeau du rouge, jaune et vert » a dit Bantama Sow.

Il faut noter que cette célébration a pris fin par la coupure d’un gâteau suivi d’un cocktail

 Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *