Guinee

APPEL AUX SOLDATS DE L’ARMEE GUINEENNE :

  • Homes de Troupes
  • Homes de rang
    L’heure est grave et votre honneur est en jeu. Nous savons parfaitement que vous avez les mains liées face aux très graves problèmes de notre société en pleine décadence et en pleine destruction. Mais il ne faut pas désespérer, ils existent des moyens pour mettre fin à cette hémorragie. Il s’agit de désobéir jusqu’à la victoire finale. Vous êtes des soldats issus du peuple, acceptez donc de vous sacrifier pour la patrie, pour être parmi les citoyens les plus loyaux et les plus fidèles. Ainsi vous pourrez restaurer la grandeur de la Guinée et son retour à la paix, à l’humanisme, à la prospérité et au progrès.
    Par ailleurs ; pendant que vous continuez à végéter avec vos maigres salaires, Il est inconcevable que vos officiers supérieurs, Généraux et chef d’Etats-Majors, exagérément payés, reçoivent chaque mois des mains du Président Alpha Condé, des millions de nos francs comme bonus rien que pour vous maintenir en otage et dans la précarité.
    Aujourd’hui le régime décadent de Monsieur Alpha Condé a délibérément mi notre pays à feu et à sang. Les abus de pouvoirs, le non-respect de la Constitution, les violations systématiques des droits de l’homme ainsi que l’assouvissement de la population et du corps militaire à des puissances étrangères et lobbyistes, vont à l’encontre des principes même de notre nation et de sa souveraineté. Ce sont également des faits suffisants pour que l’Armée intervienne au nom de la sécurité nationale du pays et des citoyens. Il est donc primordial que l’armée guinéenne reprenne sous contrôle les institutions du pays dans les plus brefs délais pour arrêter les violences politiques et ethniques et restaurer l’image du pays.
    « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »
    Nouhou Badiar Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *