Guinee

CEDEAO en Guinée : «Je n’arrive pas à comprendre le motif exacte de leur mission ici», dixit Kalemodou Yansane

Mission de la CEDEAO en Guinée  : «Je n’arrive pas à comprendre le motif exacte de leur mission ici», dixit Kalemodou Yansane

Une mission de la CEDEAO est arrivée à Conakry avant-hier mardi 03 mars 2020. L’objectif est de vérifier le fichier électoral contesté par l’opposition avant la tenue du double scrutin prévue dans deux semaines. Contrairement à certains opposants et même des cadres de son parti l’UFDG, l’Honorable Kalemodou Yansané, lui s’interroge sur le motif de cette mission en Guinée.

Le double scrutin du 1er mars a été reporté de deux semaines pour permettre aux trois experts internationaux déployés par la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest de bien vérifier le fichier électoral guinéen. Pendant dix jours, ces experts vont devoir vérifier de fond en comble le fichier contesté par les opposants du Régime Condé.

Pour le vice-président de l’UFDG, Kalemodou Yansané la mission de ces experts est confuse. « Je n’arrive pas à comprendre le motif exacte de leur mission ici. Parce que nous avons un logiciel qui a été fourni par Innovatrics, nous avons un audit qui a été fait par l’UA, et l’OIF qui a fait des recommandations, qui ont été validées par le gouvernement guinéen. La mission qui doit venir maintenant c’est pour quel but réellement ?

Est-ce qu’elle vienne pour attester que le logiciel est bon ? Est-ce que c’est pour attester que le recensement est bien fait ? Je ne sais pas. Si c’est pour attester que le logiciel est bon, alors le logiciel n’est pas bon. S’il est bon, il a sorti des chiffres qui ne sont pas cohérents. Il y a des gens qui ont deux cartes, il y en a qui ont trois cartes. Il y a les coins où les mineurs sont enregistrés, il y a des morts qui sont sur le fichier. Je ne sais pas qu’est-ce qu’ils cherchent », s’interroge le député de L’UFDG.

Et de poursuivre : « Je sais que le fichier qui est produit il y a des mineurs dedans. Le fichier qui est produit, il y a des morts dont les cartes électorales sont sorties. On a vu des enfants de l’école primaire. Moi il y a certains dans ma famille qui ne sont pas en Guinée depuis 8 ans, ils ont leurs cartes qui sont déposées chez moi.

Qu’est-ce que vous cherchez de plus. On a vu aussi que le résultat du recensement est de 8 millions d’habitants. Ça veut dire que 68% des Guinéens sont au-dessus de 18 ans.  Ce qui est contraire aux statistiques que nous avons en Guinée.

Qu’est-ce que vous cherchez à vérifier ? Le fichier a été audité par les plus grands experts du monde d’aujourd’hui. Moi je pose la question qu’est-ce qu’ils vont faire ?

Si le président veut la paix, la tranquillité dans ce pays, il vaut mieux qu’il redescend sur terre et qu’on aille sur les choses acceptables par tous », suggère le candidat malheureux pour la mairie de Matoto.

Amadou Tidiane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *