Guinee

Élections législatives le 16 février prochain : Kalemodou Yansané pose deux conditions

Après vingt-quatre heures de l’annonce faite par le président de la Commission électorale nationale indépendante pour l’organisation des élections législatives le 16 février 2020, les réactions les leaders ne désemplissent pas.

Le vice-président de l’UFDG, Kalèmodou Yansané dit ne pas être contre cette date. Mais selon lui deux conditions devraient être réunis. « La première est de respecter les recommandations du fichier. La deuxième est d’achever les élections communales » précise le député de l’UFDG.

Pour le candidat malheureux au poste de la mairie de Matoto, si la CENI s’est retrouvée avec l’ensemble des commissaires et décident d’aller le 16 février prochain, cela est une bonne chose. Si surtout, «les dispositions sont prises dans cette intervalle là pour achever les élections communales c’est-à-dire désigner les chefs de quartier et élire les président des conseils régionaux et que la CENI assure complètement le fichier électoral conformément à l’audit des extrait de l’OIF ».

Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *