Guinee

Élections législatives : «Nous ne participerons pas», dixit Marie Madeleine Dioubaté

Le dépôt de candidatures pour les élections législatives du 16 février 2020 a démarré depuis le 19 décembre dernier. 

L’ancienne candidate de l’élection présidentielle de 2015, ne prendra pas part aux élections législatives prévues pour le 16 février 2020. Depuis la France où elle séjourne, Marie Madeleine Dioubaté, accuse la CENI de préparer une « mascarade électorale ».

 « Nous ne participerons pas à cette mascarade d’élection, à ce semblant de démocratie. 

Nous n’accompagnerons pas non plus le Président dans son projet de déstabilisation de nos institutions de notre pays. Nous pensons qu’il faut qu’il démissionne dès maintenant. Ce gouvernement n’a ni l’aptitude, ni la légitimité de gouverner notre pays puisqu’ils veulent le déstabiliser », a déclaré la présidente du Congrès populaire africain. 

Il faut rappeler que la dernière conférence de presse du président de la CENI, le 16 décembre 2019 à son siège,  Me Salif Kebe avait promis qu’avec ou sans l’opposition, les élections législatives auront « belles et biens lieux » à la date du 16 février 2020.
Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *