Guinee

Fixation de la date du referendum

 

Le chef de l’Etat a par un décret rendu public mardi soir, fixé la tenue du referendum sur la nouvelle constitution le 1er mars 2020. C’est une première bataille que la coalition démocratique pour la nouvelle constitution (CODENOC), vient de remporter, là où le FNDC estime que la ligne rouge est franchie.

Nonobstant les multiples manifestations du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), entrainant des pertes en vies humaines, le président de la République rempile sur sa volonté de doter la Guinée d’une nouvelle constitution. Alpha Condé en fixant la date du referendum passe à la vitesse supérieure de son plan.

Si au FNDC, on affute les armes pour barrer la route à ce projet, en promettant de se battre bec et ongle pour empêcher la tenue du referendum, cependant, la CODENOC, elle, savoure une première victoire par rapport à cette fixation.

Est-ce que la CODENOC doit se frotter les mains ? En tout cas, au FNDC on persiste et signe que le bras de fer est loin de terminer. Ainsi dans les prochaines heures, ce mouvement qui regroupe acteurs politiques et de la société civile, entend reprendre ses manifestations, ce après une trêve qui n’aura duré qu’une semaine sous la médiation des chefs religieux.

Il faut rappeler que depuis octobre 2019, à l’appel du FNDC des manifestations qui se sont multipliées dans le pays ont enregistré une trentaine de morts. 

Sadjo Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *