Guinee

Grève des enseignants

Grève des enseignants  : L’USTG menace de déposer un préavis de grève…

Les onze centrales syndicales affiliées à l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) se sont réunis le vendredi 07 février au siège du Syndicat Libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), pour apporter leur soutien au combat des enseignants en grève. Ils menacent de déposer un préavis de grève le 13 février, si le gouvernement ne respecte pas le protocole d’accord qu’il a signé le 10 janvier 2019 avec le SLECG.

C’est une réunion à huis-clos qui a duré trois (3) heures. Au sortir de la salle, c’est le deuxième secrétaire général adjoint de l’USTG qui s’est présenté devant les médias. Selon Abdoulaye Barry, les onze centrales syndicales représentées chacune par son secrétaire général ont réitéré leur détermination à accompagner le SLECG dans son combat. « Les 11 centrales ont décidé de déposer un préavis de grève avec toutes les structures de l’USTG, le jeudi 13 février 2020 pour soutenir le SLECG. Un préavis de grève qui sera déposé pour observer pendant 10 jours ouvrables. Si toutefois pendant ces 10 jours ouvrables, il n’y a pas de solution, nous serons dans l’obligation de déposer un avis de grève afin de déclencher une grève avec tous les affiliées de l’USTG», a-t-il confié.

« Le secteur bancaire va répondre. La FESABAG est bien représentée à l’USTG. Le 1er  secrétaire général de l’USTG est le premier secrétaire général de la FASABAG. Donc c’est pour vous dire combien de fois que la FESABAG est concernée par cette grève. Et il y a au moins 10 membres de la FESABAG qui sont au niveau de l’USTG.  Donc nous allons déclencher une grève illimitée si toutefois nos revendications ne sont pas prises en compte » a insisté pour sa part, Mamadou Saliou Camara, membre de la FESABAG, également chargé de communication de l’USTG.

Amadou Tidiane  Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *