Guinee

Ibrahima Diallo du FNDC : « Le Commissaire Fabou et son équipe à travers leurs méthodes sont en train de développer la politique du miroir »

Ibrahima Diallo du FNDC  : « Le Commissaire Fabou et son équipe à travers leurs méthodes sont en train de développer la politique du miroir »

En Conférence de presse le vendredi 06 mars, le Front National pour la Défense de la Constitution (F.N.D.C) a dénoncé le « kidnapping des citoyens » enregistrés ces derniers temps à travers le pays. Ils accusent le Commissaire central de la police judiciaire Fabou Camara.

Le FNDC constate que la police et la gendarmerie depuis quelques mois sont en train de kidnapper les citoyens à les embarquer dans les véhicules militaires et les déporter à des destinations inconnues.

« Le FNDC ne cautionnera jamais les actes violents à plus forte raison les encourager. Les méthodes du commissaire  Fabou sont connues de tous. Il vous souviendra il a été l’une des pièces maîtresse du montage du fameux dossier de l’attaque du domicile du président de la République (juillet 2011, ndrl). Il a invoqué à l’époque des infiltrations et des écoutes téléphoniques qui se sont révélés être un fiasco total. Au titre d’exemple, il avait prétendu avoir filé des gens comme Alpha Saliou Wann. Mais ce dernier a été totalement innocenté. Il avait même prétendu avoir organisé une filature au retour de M. bah Oury dans cette affaire. Mais personne parmi les gens arrêtés civile comme militaire n’a cité M. Bah Oury », déclare Ibrahima Diallo.

Depuis la nomination du commissaire Fabou à la tête direction centrale de la police judiciaire, le directeur des opérations du FNDC l’accuse d’avoir sorti à la veille de chaque manifestation du FNDC, des personnes avec des armes à la RTG en affirmant que ce sont des bandits arrêtées en prélude de la manifestation ou de la résistance active citoyenne du FNDC. « Il travail coûte que coûte à créer une connexion entre  violences et le FNDC (…). Le Commissaire Fabou et son équipe à travers leurs méthodes sont en train de développer la politique du miroir. Et tout le monde sait aujourd’hui quels sont les auteurs et les coupables des violences, quels sont ceux qui tuent et qui détiennent des armes, quels sont ceux qui partent dans les quartiers pour kidnapper les citoyens », s’insurge-t-il.

À en croire Ibrahima Diallo, le FNDC prend la communauté nationale et internationale à témoin sur les comportements du commissaire, et promet de saisir rapidement à travers un courrier au titre préventif la Cour pénale internationale et les organisations de défense de droits humains, mais aussi les institutions internationales sur les attitudes du commissaire Fabou et son équipe. « Et je note également qu’au début il y a des agents de la BRI qui sont sous la responsabilité aussi qui sont utilisés par le commissaire Fabou pour filer les leaders du FNDC, les paisibles citoyens. Les agents parfois en civile qui sont cagoulés, nous dénonçons les comportements aujourd’hui pour que la Communauté nationale et internationale soient témoin de ce qu’il est en train de faire. Parce qu’il est connu de ces méthodes-là », indique Ibrahima Diallo.

Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *