Guinee

Incendie au marché Koloma : De graves accusations contre la CMIS

Un incendie a ravagé dans l’après-midi du mardi 14 janvier 2020, le marché Koloma. Des témoins trouvés sur place, accusent les agents de la police d’être responsable de cet incendie. Mais, grâce à l’intervention rapide des riverains et des sapeurs-pompiers, la catastrophe a été vite maitrisée.

Selon le chargé des conflits du marché Koloma, c’est vers 13h30 minute, qu’il a été informé qu’il y a eu incendie sur le marché. Aussitôt arrivé sur les lieux pour constater les dégâts, Boubacar Bah regrette la catastrophe.

« Mais heureusement, il y avait les citoyens aux alentours qui ont beaucoup contribué, qui se sont transformés comme des sapeurs-pompiers. Et on a réussi à contenir le feu. Il y a deux boutiques qui ont été touchées directement.

Le reste ce sont des tables. D’après les citoyens ce sont les policiers de la CMIS qui sont venus mettre le feu » accuse Boubacar Bah.

« Le gouvernement doit revoir les choses. Et de chercher à savoir comment cela va terminer. Ce genre de situation ne peut pas continuer. L’Etat doit sécuriser les citoyens et leurs biens. Sinon ça risque de dégénérer », souligne ce responsable du marché Koloma.

Fatoumata Diallo l’une des victimes ne sait plus à quel saint se vouer. « Les policiers de la CMIS ont brûlé toute ma marchandise. Je revendais des mèches, des tissus, des poupées, des ballons et beaucoup d’autres choses… Et j’avais de l’argent à l’intérieur. Une somme de 390.000 GNF.

Le reste de la marchandise je ne peux pas estimer la valeur. Ce sont les policiers de  la CMIS qui ont allumé le feu. C’est grâce aux citoyens de Koloma et les sapeurs-pompiers que le feu a pu être éteint », a-t-elle confié.

Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *