Guinee

LFR : Cellou dénonce une hausse de 114 milliards GNF du fonds spécial du président de la république

Le groupe parlementaire des ‘’Libéraux-démocrates’’, a, il faut le rappeler, voté contre l’adoption de la loi de finances rectificative.  C’était à l’occasion de la dernière session extraordinaire de l’assemblée nationale.

Selon le président de l’UFDG, cette décision prise par les députés de son parti à l’hémicycle, se justifie par le faible    taux d’exécution du budget d’investissement par rapport à celui destiné au fonctionnement, qui, d’après lui, a atteint le plafond.

Intervenant sur le sujet chez nos confrères de chérie FM, Cellou Dalein Diallo, précise que le taux d’exécution du budget, à la date de l’adoption de la LFR, est de 11 à 12 %.

Cependant, poursuit-il, celui du budget de fonctionnement à la même date, est à plus de 90%.

Par ailleurs, le principal opposant à la gouvernance actuelle, regrette que le budget de l’enseignement et celui de la santé, aient connu une coupe importante pendant que le fonds spécial du président, a connu une augmentation de 114 milliards, a-t-il précisé.

Au regard de ces chiffres dénoncés par le chef de file de l’opposition, on peut bien s’interroger sur la place qu’occupent les investissements dans le programme prioritaire du gouvernement.

Source :

 mosaiqueguinee.com  LEYIMIRO/PITA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *