Guinee

Manif du 20 juillet : Cellou Dalein Diallo se réjouit…


Vêtu d’une casquette et d’un T-shirt à l’effigie du FNDC, le président de l’UFDG était seul face à la presse à son domicile à Dixinn, le lundi 20 juillet dernier. Cellou Dalein Diallo a dressé le bilan de la journée des manifestations organisées par le Front contre une candidature d’Alpha Condé. Dans son allocution, l’opposant parle de « succès », malgré « la pluie » et « la répression des forces de l’ordre ».
« Le bilan a été positif. Conakry n’a pas fonctionné, il n’y a pas eu de circulation. Les activités se sont arrêtées pratiquement dans les cinq communes de Conakry. Même Kaloum a bougé hier nuit, ce matin aussi et même cet après-midi. Matam qui bougeait timidement, aujourd’hui ils étaient les premiers à bouger », s’est félicité l’opposant, qui ne cessera de profiter de l’occasion pour tancer le régime Condé.
« Ça été un succès, étant donné que les forces de défense et de sécurité étaient réquisitionnées par le pouvoir. Il y a eu la pluie, mais les jeunes ont pu affronter ces forces malgré la violence et la répression.
Les jeunes ont érigé des barrages partout et brûlé des pneus. Cela a été un succès pour un début et on va continuer jusqu’au départ de monsieur Alpha Condé, on va tirer les leçons de cette manifestation et mieux nous organiser pour atteindre notre objectif… aujourd’hui il n’y a pas eu de morts, il y a cinq blessés par balle à ma connaissance. Alpha Condé est coupable de haute trahison au regard de la constitution sur la base de laquelle il a été élu», accuse la figure de proue de l’opposition guinéenne.
Il faut souligner qu’au lendemain de cette sortie du leader de l’UFDG, le FNDC a fait état de deux morts et une vingtaine de blessés.
Sadjo Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *