Entretien

Mort d’Abdoulaye Barry ‘’Sompa’’ : Des bérets rouges et agents de la DCPJ, soupçonnés

Mort d’Abdoulaye Barry ‘’Sompa’’  : Des bérets rouges et agents de la DCPJ, soupçonnés 

Abdoulaye Barry ‘’Sompa’’ arrêté le mardi dernier par des bérets rouges a passé l’arme à gauche. Les circonstances de la mort de ce quadragénaire suscitent des interrogations.

A en croire ses proches, Sompa a été arrêté mardi dernier à Taouyah par des bérets rouge, qui, par la suite l’ont déposé à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). Nonobstant les multiples démarches, aucun membre de sa famille n’a puis entrer en contact avec lui.

« Les agents (de la DCPJ) nous ont demandé ses dossiers médicaux, puis qu’on les a fait savoir, que Sompa ne se sent pas bien. Malheureusement Samedi, on nous appelle de venir recuperer son corps à la morgue d’Ignace Deen », confie Thierno, jeune frère de Sompa, avant d’ajouter : « Lorsque je suis allé à la morgue, j’ai constaté des sévices sur le corps de mon grand frère, il avait même ses dents qui étaient cassés. Il a subi des exactions ».

La famille Barry s’interroge qui des bérets rouges ou des agents de la DCPJ, sont les bourreaux de Sompa.

A rappeler que  Abdoulaye Barry, a regagné sa dernière demeure, dimanche dernier, au cimetière de Hamdallaye, sous escorte des agents de la DCPJ.

Amadou Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *