Guinee

Oumar Sylla ‘’Foniké Mengué’’ : « On continue le combat jusqu’à la satisfaction de nos revendications »

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a battu le pavé mardi 26 novembre. Ce mouvement qui regroupe en son sein acteurs politiques et de la société civile décide de marcher jusqu’à ce que le président Alpha Condé renonce à « son projet de nouvelle constitution ». Parmi les marcheurs,  Fonike Mengue coordinateur national par intérim du FNDC, pour qui le peuple  de Guinée vient à nouveau de montrer à travers « cette présente et grandiose mobilisation », sa farouche dit-il opposition « à un troisième mandat ».

« Vous avez constaté que nous avons même battu notre propre record parmi les marches précédentes. Il y a des millions de Guinéens dans les rues de Conakry. Il y a au moins 20 villes de l’intérieur du pays. Donc c’est un sentiment de fierté, de satisfaction de voir tous ce monde-là. On continue le combat jusqu’à la satisfaction de nos revendications à savoir la libération immédiat de tous les camarades en détention, le renoncement du projet d’un troisième mandat par le Pr Alpha Condé et la justice pour tous les camarades qui ont été victimes d’exactions des forces de défense et sécurité », confie Foniqué Mengué.

Et de poursuivre : « Vous n’êtes pas sans savoir qu’ils continuent  de confisquer les corps des huit martyrs tués il y a trois semaines. Alors ces familles est nous attendons ces corps. On a un gouvernement qui confisque même les corps  pour soi-disant faire une autopsie. Ils veulent manigancer les autopsies et raconter du n’importe quoi.  On est tous unanime que c’est les forces de sécurité qui sont en train de tuer les manifestants », accuse le coordinateur national par intérim par FNDC.

A noter qu’une marche pacifique est prévue pour ce mardi 3 décembre, sur l’itinéraire Aéroport au stade de la mission.

Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *