Guinee

Oumar Tounkara, à propos de la menace de grève du SLECG : « La grève est inopportune »

Suspendu il y a quelque mois, le deuxième secrétaire général adjoint du syndicat libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) Oumar Tounkara, a réagi ce mardi 07 janvier à la menace de grève des enseignants membres du SLECG à partir du 09 janvier prochain.

Selon ce syndicaliste, cette grève du SLECG est contre-indiquée dans la mesure où le président a promis de prendre en compte les préoccupations des enseignants.  Il estime qu’il faut faire confiance à la déclaration du Chef de l’Etat guinéen.

« La grève est inopportune dans la mesure où le président de la république a fait un discours dans lequel, il a tenu compte de nos préoccupations qui sont la majoration des primes et la redistribution du montant issu du recensement que nous allons obtenir au courant de ce premier semestre. A cause aussi des situations sociopolitiques, il faut faire en sorte de ne pas augmenter une crise à une autre », a alerté Oumar Tounkara.

Il rappelle que cela fait trois années que les cours sont perturbés et que sont leurs enfants, leurs filles et leurs fils qui en sont les grands perdants.

Il a invité donc tous les enseignants à faire preuve de responsabilité.

« Nous invitons les enseignants, à prendre conscience de leur responsabilité historique et d’enseigner les enfants en préparation de leur avenir et comme l’expérience à prouver que tout se règle autour de la table, mieux vaut qu’on relance les négociations avec le gouvernement pour trouver une issue favorable », a proposé Oumar Tounkara, le deuxième secrétaire général adjoint du SLECG.

Aissata Barry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *