Guinee

Procès des crimes contre l’humanité de 2009 – La cabale du ministre guinéen de la justice où 10 mois sont égaux à 5 ou à un semestre.

Parlant des procès des crimes contre l’humanité de 2009, le ministre guinéen de la justice vient d’ajouter à son palmarès de stupidité ou de malhonnêteté (au choix). Dans une interview à Guinéenews, Mamadou Lamine Fofana dit :
« À ce jour, il reste la tâche d’organisation matérielle du procès, notamment la construction d’un immeuble qui devant abriter le procès et dont la pose de la première pierre est prévue pour ce lundi 13 janvier 2020 pour durer une dizaine de mois ».
Un immeuble en une dizaine de mois ? En Guinée ? Rien que ça ! Quelle prouesse !
Mais, il y a plus cocasse. Quand un journaliste fit une remarque sur la durée de la construction, le ministre se lança dans une cabale et une conjuration – pour sûrement compresser le temps.
« L’entrepreneur dit 10 mois. …nous pensons que d’ici le mois de mai – cela va se réalise… Nous avons pris des engagements fermes vis-à-vis de la communauté internationale que le procès se tiendra en juin ou au plus tard en juin 2020. »
On est en Janvier 2020. Dix mois de construction cela donne pour Mamadou Lamine Fofana et sa calculette magique, les mois de Mai ou de Juin pour la finition !
Un menteur normal aurait dit Octobre 2020. Ne fut-ce que par souci de cohérence. Mais les mythomanes et criminels au pouvoir en Guinée sont assurés de n’être jamais contredits. De ce fait, ils vivent dans un monde où tout leur est possible ! En toute impunité et avec cynisme, ils mixent mensonges et idées nobles. C’est ce qui autorise le ministre guinéen à dire que « Le gouvernement est conscient du fait que sans une justice indépendante, accessible et respectueuse des droits de l’Homme, il ne saurait y avoir de paix, de quiétude sociale et d’environnement favorable à l’investissement ».
Comme à l’accoutumée, nul ne va interpeller le ministre sur sa cabale et ses fuites en avant. Les politiciens et la société civile de chez nous ne vont pas piper un mot. Ils ont trop à faire : élections, boycotte d’élections, troisième mandat etc. Ils ne peuvent pas être sur tous les fronts non : se battre pour le pouvoir, la « démocratie » et la justice en même temps. Cela fait trop ! Ils ne vont pas perdre du temps avec des incohérences d’un ministre quand on sait qu’une fois Alpha Condé parti, les populations qui se débattent dans la misère vont succomber sous l’avalanche des abondances.
Ceux qui – dans le rétroviseur regardent le parcours calamiteux de la nation – s’attardent sur et remuent à longueur d’année les crimes du passé pour prévenir des lendemains qui déchantent. C’est peut-être parce qu’ils ne sont rien d’autre que des rêveurs éveillés, des empêcheurs de tourner en rond de la roue de la « réconciliation nationale » ou simplement des « saboteurs ».
Ourouro Bah
https://www.guineenews.org/massacre-du-28-septembre-le-dossier-sera-juge-dans-le-premier-semestre-de-2020-ministre/

One Reply to “Procès des crimes contre l’humanité de 2009 – La cabale du ministre guinéen de la justice où 10 mois sont égaux à 5 ou à un semestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *