Guinee

Projet de nouvelle constitution : Mohamed Lamine invite le FNDC à rejoindre la CODENOC


En conférence de presse ce vendredi à la maison commune des journalistes, le président du parti FIDEL, a annoncé son départ du FNDC et indique qu’il compte rejoindre très prochainement le camp des promoteurs d’une nouvelle constitution c’est-à-dire la CODENOC.
Pour Mohamed Lamine Kaba, à partir du moment où le président Alpha Condé, a annoncé à N’Zérékoré, que ce n’est pas une question de 3ème mandat mais qu’il ne va pas laisser la Guinée dans les mains des bandits, le combat du FNDC, n’a plus lieu d’être.
« Le FNDC, a rencontré le représentant des nations unies, Ibn Chambas, et le coordinateur par intérim lui a clairement dit qu’il demande au président Alpha Condé, de renoncer à son projet de 3è mandat et le Président a clairement répondu à ça lors de son passage à N’Zérékoré, lors d’un meeting où il a clairement dit qu’il n’est pas intéressé par un 3è mandat », a réagi Mohamed Lamine Kaba, en estimant que cela est une réponse qui doit satisfaire les guinéens.
Le président du parti FIDEL, demande à cet effet, au FNDC, d’adhérer au projet de nouvelle constitution.
« Nous demandons au FNDC, compte tenu de cette assurance que nous avons maintenant de la part de l’exécutif, de militer efficacement pour l’adoption d’une nouvelle constitution », a sollicité Mohamed Lamine Kaba.
A noter qu’au cours de cette conférence de presse, le désormais ex membre du FNDC, a invité le Président Alpha Condé, à accorder la grâce présidentielle à Abdourahmane Sanoh et Cie et de faire en sorte que justice soit faite sur les tueries enregistrées durant les manifestations.
Al Hassan DJIGUE
Discours du PM à Labé : Dr Faya voit rouge
Le président du BL, de passage dans l’émission des Grandes Gueules’’ chez nos confrères d’Espace Fm, dénonce le discours du chef du gouvernement à Labé. Pour Faya Millimouno, le Premier ministre Kassory ne doit pas mêler la politique aux questions économiques.
D’entrée le leader du Bloc libéral condamne les violences enregistrées dans la ville de Karamoko Alpha. « Ce qui s’est passé à Labé, c’est lamentable, il faut d’abord déplorer le fait que le 1er ministre ait mélangé les genres. Il est allé pour des questions de développement, il devait strictement se limiter aux questions de développement », a-t-il déploré.
« Je crois que qu’on mélange le genre ajoute-t-il, nous condamnons la violence mais nous demandons aussi le gouvernement d’être davantage responsable, on ne doit pas intervenir comme on les voit faire…Ça fait bientôt 140 personnes qu’on a enterrée, qui ont été tuées lors des manifestations, on ne peut pas encore me dire une seule commission qui nous a présenté un rapport, comme Amnesty internationale l’a fait dernièrement. Je crois que là où un Guinéen a perdu la vie, ça doit être pris au sérieux. Jusqu’au jour d’hui, il n’y a pas une seule commission d’enquête qui a élucidé un seul cas », a rappelé Dr Faya.
Alpha Amadou Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *