Entretien

Sidya Touré à ses militants : « Le 29 septembre, il faut qu’on occupe les rues, les marchés, les villes…»

Le Front national pour la défense de la Constitution s’apprête à livrer son baroud d’honneur contre le 3ème mandat d’Alpha Condé. L’Union des forces républicaine (UFR) de Sidya Touré, membre de la structure, appelle ses militants et sympathisants de Conakry, Coyah et Dubréka à sortir massivement dans 10 jours. L’annonce a été faite dans la journée de ce samedi 19 septembre 2020, à l’occasion de l’assemblée générale du parti, tenue à son siège à Matam.

Le FNDC compte manifester le 29 septembre prochain pour en finir avec le 3ème mandat que le président Alpha Condé veut s’octroyer à la tête de la Guinée. Sidya Touré, un des fers de lance du FNDC bat le rappel des troupes et appelle à la mobilisation générale.

 « Nous sommes à un tournant de notre lutte parce que depuis 2010, un usurpateur s’est emparé du pouvoir dans notre pays. C’est pitoyable, mais la solution est entre nos mains. Soyez prêts, levez-vous pour le combat. Nous avons créé FNDC en avril 2019, c’est pour que la population puisse faire son propre combat. Il faut que la population comprenne que nous nous sommes mis dans une situation, il faut qu’on en sorte. Il faut que le 29 septembre qu’on occupe les rues, les marchés, les villes, partout pour leur dire que ce gouvernement est en train de nous mener vers la perdition…

Nous avons dit que nous ne reconnaissons pas cette constitution, on ne reconnait pas l’assemblée.  On nous dit qu’il faut faire maintenant une élection présidentielle, c’est pour donner la possibilité à Alpha un mandat à vie. Vous les jeunes, on ne doit pas accompagner une telle forfaiture. C’est pourquoi le FNDC a décliné son désaccord. Nous allons continuer de protester, nous allons continuer de manifester jusqu’à la fin.

Alors, préparez-vous pour le combat. Il faut montrer aux autres que nous ne supportons pas ces élections-là. On ne vote pas, mais ça ne veut pas dire qu’on va rester tranquilles à la maison. Non, il faut suivre le mot d’ordre. Préparez-vous, on va sortir. Ils ne sont pas les seuls propriétaires des rues : celles de Conakry, de Macenta, de Labé, de Boké, elles appartiennent à tout le peuple Guinée.

Mais bien avant, on va faire des sensibilisations dans les quartiers, on va se lever contre ce pouvoir, comme on l’a toujours fait, depuis le 14 octobre. Ce n’est pas parce que nous n’allons pas aux élections qu’on ne va pas manifester. Nous n’irons pas aux élections parce que nous sommes opposés à la présidence à vie, nous sommes opposés à tout ce qui se passe dans notre pays aujourd’hui qui nous plonge carrément dans un malheur absolu… Donc, préparez-vous ! »

Propos recueillis par  Alpha Amadou Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *