Guinee

Sidya Touré au régime Condé : « Nous n’accepterons pas qu’une dictature s’impose dans notre pays»

Devant des milieux de personnes sorties manifester jeudi dernier, leur ‘’ mécontentement ‘’ contre toute éventuelle modification de la constitution, le président de L’UFR dénonce le comportement des forces de maintien d’ordre qui selon lui continuent d’endeuiller les Guinéens.

En début de semaine, le Front national pour la défense de la constitution enterrait ces 11 victimes de répressions le 14 octobre dernier. Lors de la marche funèbre organisée le lundi 04 octobre 2019, des altercations entre partisans du FNDC et forces de l’ordre avaient enregistré trois morts et plusieurs blessés.

« Je voudrai dire dans mes mots au sujet de nos martyr que nous n’avons pas pu honorer le lundi parce que nous avons été victime d’une agression. Il faut rendre hommage à ces 11 jeunes gens qui sont morts. Ainsi que les trois autres tués froidement le lundi aussi », entonne d’entrée Sidya Touré.

Par ailleurs, poursuivant son allocution, l’ex-haut représentant du chef de l’État, exige que les leaders du FNDC qui sont en prison soient libérés le plus vite que possible.

« Ils sont en prison parce qu’ils ont été Kidnappés dans leurs domiciles respectifs. Nous exigeons la libération immédiate de nos camarades» a-t-il lancé.

Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *