Guinee

Sidya Touré : « Ces morts sont volontaires »

Devant une dizaine de personnes à l’hôpital Sino-guinéen ce lundi 04 novembre, venues rendre un dernier hommage aux victimes des manifestations pacifiques du FNDC le 14,15 et 16 octobre 2019, le président de l’Union des Forces Républicaines (UFR) et membre du FNDC dit qu’il a le cœur meurtri.

« Mon cris de cœur, c’est de voir 11 jeunes gens alignés, qui ont cru que dans leur pays ils avaient encore la possibilité de s’exprimer librement. Mais  ce qui est inadmissible ce que nous venons d’avoir deux manifestations dans cette semaine aux cours desquelles, il n’y a même pas eu un blessé. Donc ces morts sont volontaires. C’est de l’assassinat. On ne peut pas appeler ça autrement. Donc j’ai un cri de cœur parce que ce sont des Guinéens qui ont perdu leurs vies, qui n’ont pas volé, qui n’ont pas agressé quelqu’un. Ils n’ont rien fait de particulier, que d’exercer un droit constitutionnel. J’ai mal au cœur » a fait savoir Sidya Touré.

Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *