Guinee

Sidya Touré fait son one-man-show : «Après le 6 janvier, c’est la fin des marches pacifiques »

Guinée: A quelques heures d’une marche annoncée grandiose contre le projet de changement de constitution en Guinée, l’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Républicaines de ce premier samedi de 2020, était essentiellement consacrée à cette actualité. Dans son discours, le leader du parti, Sidya Touré, a réitéré son engagement pour l’alternance en 2020 tout en invitant ses militants à sortir massivement le 06 janvier pour, selon lui, la dernière marche pacifique. 

« On vous a dit que le fichier électoral, ce n’est pas bon, mais aussi c’est un fichier dangereux, on n’acceptera pas ça. Que ce soit des élections législatives, ou le referendum, aucune élection n’aura lieu en 2020 si ce n’est pour les élections présidentielle pour l’alternance. Si Alpha Condé était intéressé pour l’alternance, il allait s’occuper des élections présidentielles. Parce que si un nouveau président vient en 2020, il refera les législatives…. Et il cherchera avec d’autres partis à faire une coalition majoritaire pour gérer notre pays », a souligné le président de l’UFR Sidya Touré. 

S’il ne le fait pas (Alpha Condé Ndr) dit-il, c’est par ce qu’il le fait ces élections pour lui-même, c’est parce qu’il a déjà quelque chose dans lesquelles on est en train de repartir de députés. « Les partis viendront comme les vendeurs d’arachides, on dira : « vous voilà votre part de député, vous vous avez 5 députés, vous vous avez 3 députés etc… ». Que Dieu nous en garde, nous sommes tombés trop bat, notre pays est gâté », a-t- il regretté.

 Et par ailleurs il rappelle que : « La marche de 6 janvier, beaucoup disent que : le président sidya est blessé, c’est ceci, c’est cela, je ne peux pas faire la marche, mais là où la marche commencera, je serai là-bas pour lancer la marche. Et là où on tiendra les discours, je serai-là pour faire mon discours, parce que je vous ai dit que 2020 c’est un changement de mentalité, 2020 c’est la préparation pour le nouveau guinéen qui va faire le développement, 2020 c’est le refus de la médiocrité, 2020 c’est la refondation de l’Etat, 2020 c’est la nouveauté » a t- il articulé et conclu en ce terme :

 « Après la marche pacifique de 6 janvier, c’est la fin des marches pacifique ici, à partir de ça il n’y aura pas d’autres marche pacifique jusqu’à ce qu’on voie que les gens appliquent la loi ici. Préparer vous, en avait dit qu’en 2020, on va à Sékoutouryéya, on ne se bat pas contre la loi, la loi guinéenne est très claire, en 2020 le mandat d’Alpha Condé est terminé », galvanise-t-il ses troupes.

Alpha Amadou Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *