Guinee

Sortie de la CENI sur les nouvelles cartes électeurs

Sortie de la CENI sur les nouvelles cartes électeurs : Cellou Baldé parle de « fuite en avant »

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a fait savoir jeudi dernier, que les nouvelles cartes électeurs serviront aux trois prochains scrutins (Législatives, Référendum et Présidentielle), prévus cette année. Pour Cellou Baldé député uninominal de Labé, « c’est une fuite en avant ».

La distribution des cartes d’électeurs pour le couplage des élections législatives et le référendum du 1er mars 2020 et la présidentielle prévue en fin d’année a démarré il y a quelques jours sur toute l’étendue du territoire national.

Dans un entretien téléphonique accordé à notre rédaction vendredi dernier, le député Cellou Balde rappelle au président de la CENI Me Salif Kébé que c’est une fuite en avant qu’il est en train de faire: « Il a compris que les Guinéens ne sont pas d’accord avec la mascarade électorale. Les gens ne veulent pas retirer les cartes d’électeurs.

Les gens ont boudé ce processus biaisé qui est en train de conduire le pays dans un chaos dont on ne connaît pas l’issu. C’est une fuite en avant que Kébé prend. C’est pour manipuler un peu l’opinion faire croire aux gens c’est ce qui servira.

Mais il n’a qu’à se tenir debout et savoir que les élections législatives et le référendum n’auront pas lieux le 1er mars », confie Cellou Balde.

Depuis la ville de Karamoko Alpha Mo Labé, ce proche de Cellou Dalein Diallo, croit que le patron de l’institution en charge d’organiser les élections en Guinée a compris que «tout est foutu». 

« Il veut chercher une petite porte de sortie, mais ça ne marchera pas. Aujourd’hui vous avez constaté même à Siguiri la présidente de la CEPI (Commission Électorale préfectorale indépendante, ndlr) a dit qu’ils ont arrêté la distribution des cartes par ce que les populations n’en veulent pas. Et il n’y a que des jeunes gens, des enfants viennent retirer les cartes pour aller les brûlé.

Donc aujourd’hui le processus est totalement décrié. Je crois que Kébé a perdu la tête. Je crois que l’échéance présidentielle ne le trouvera même pas sur place avant de prédire que ce sont ces cartes qui seront utilisées pour les élections. C’est une fuite en avant. Et c’est une manipulation de l’opinion. Et ça ne passera pas », jure le député de Labé.

Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *