Annonces Entretien Guinee

Violences lors des manifestations : L’ordre des avocats exige l’ouverture d’une enquête…

Au regard de la situation socio-politique actuelle et face à la recrudescence de la violence dans le pays, le conseil de l’ordre des avocats de Guinée à travers une déclaration lue à son siège à Kaloum ce samedi 19 octobre 2019, tire la sonnette d’alarme. Il invite les acteurs au tour de la table de négociations pour trouver un climat apaisé.

Devant les journalistes, le président du conseil de l’ordre des avocats de Guinée, a d’entrée indiqué que les pouvoirs publics doivent veiller à ce qu’une action de maintien de l’ordre ne se transforme pas en des actions de ‘’violence légale’’ sur le terrain et tournées contre les citoyens déterminés à se faire entendre pacifiquement.

« Le Barreau de Guinée appelle les acteurs politiques de quelques bord que ce soit et la société civile concernées et/ou impliquées, à la retenue et les invites de façon insistance au dialogue et à l’expression de leurs opinions de manière légale et non violente. Nous, soucieux du respect de la loi, appelons sa ferme adhésion à l’État de droit, à la démocratie et à la justice qui doit s’appliquer en tout temps et en tout lieu sans aucune considération » lance Me Djibril Kouyate.

Regrettant les morts et les blessures de personnes «innocentes» survenus à l’occasion des manifestations politiques et publiques, du lundi au mercredi, les hommes en robe noirs ont exigé l’ouverture immédiate d’enquêtes et d’informations judiciaires en vue de situer les responsabilités de quelque nature de toutes les personnes impliquées ou susceptibles de l’être.

« Le Barreau de Guinée se tient à la disposition de l’ensemble des acteurs politiques, publics et de la société civile pour entamer à la première demande, quelque initiative de dialogue et/ou échange dans le cadre des négociations en vue d’une solution pérenne de sortie de crise conformément aux vertus républicaines. 

Le barreau de Guinée encourage les pouvoirs publics à favoriser ce dialogue citoyen et responsable dans un climat apaisé  »  a-t-il conclu.

Amadou Tidiane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *