Guinee

Violences sur la route le Prince : Le FNDC dresse un bilan de 4 morts

Les échauffourées enregistrées jeudi dernier, entre forces de l’ordre et partisans du FNDC ont fait 4 morts selon un bilan du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC). Il s’agit de Alpha Souleymane Diallo, élève en 9ème année, âgé de 16 ans, Mamadou Mouctar Diallo, âgé de 19 ans, lycéen, Abdourahmane Diallo et Amadou Oury Barry, âgé de 32 ans.

A propos de « la répression de la marche », Aliou Bah, leader du Mouvement démocratique libéral (MoDeL), également membre du FNDC dénonce une « agression sauvage des agents de sécurité ».

« Nous avons été attaquée et pulvérisé de gaz lacrymogène. Nous avons été momentanément étouffés », rouspète Aliou Bah.

Le président de l’Union des forces républicaines (UFR) qui avait pris part à cette marche, lui, a été obligé de quitter son véhicule.

« Les forces de l’ordre ont tiré du gaz lacrymogène sur mon chauffeur. Mon cortège était particulièrement visé », déclare l’ancien Premier ministre, avant d’accuser le nouveau ministre de la Sécurité, Damantang Albert Camara d’avoir pour mission « l’élimination physique d’opposants ».

Il faut noter que les échauffourées se poursuivent sur la route le Prince.

Sadjo Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *